Hitchbot, démembré aux Etats-Unis

Le petit robot autostoppeur Hitchbot a été retrouvé démembré dans le centre-ville de Philadelphie, aux Etats-Unis.

Un petit robot voyageur

Fait de bric à brac : métal de récupération, frites de piscine, gants en caoutchouc… Hitchbot avait été conçu par deux chercheurs de l’université de Toronto pour savoir si les robots pouvaient faire confiance aux humains.
Résultat, après 10 000 kilomètres sur les routes canadiennes, allemandes et néerlandaises sans encombre, Hitchbot a été détruit par des inconnus dans une ville américaine. Il a été retrouvé au milieu des feuilles mortes, ses deux petits bras arrachés et jetés un peu plus loin, les batteries à plat.

La fin du périple ?

Quelques jours avant d’être vandalisé, le petit robot confiait sur son site qu’il avait hâte d’arriver en Californie pour découvrir cette région. Malheureusement, il ne l’atteindra pas tout de suite. Cependant, son aventure n’est peut-être pas terminée.
Ces créateurs ont en effet annoncé qu’ils réfléchissaient à la meilleure façon de faire perdurer l’histoire d’Hitchbot. Le robot a d’ailleurs posté une dernière photo, le montrant avec son équipe, légendée de : « J’imagine que parfois, de mauvaises choses arrivent aux gentils robots. Mon voyage doit prendre fin pour le moment, mais mon amour pour les humains ne s’éteindra jamais. ».

De nombreux fans déçus

L’annonce de la « mort » d’Hitchbot a profondément touché ses nombreux fans. En effet, le petit robot était un compagnon de voyage sympa qui avait su conquérir des milliers d’internautes qui suivaient son voyage sur les réseaux sociaux.

Le petit robot avait une allure rigolote et inspirait confiance avec ses bonnes manières et son grand sourire en LED rouges. Sourire qui risquait de s’éteindre en cas de panne de batterie, mais Hitchbot ne manquait jamais d’informer ses conducteurs qu’ils pouvaient le recharger facilement en le branchant sur leur allume-cigare, afin de poursuivre leurs conversations pendant tout le voyage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *