Visa pour les Etats-Unis et ESTA : quelles sont les différences

Dans certains cas, le voyageur qui veut se rendre aux Etats-Unis a le choix entre le visa et une autorisation plus légère mais plus simple à préparer et plus facile à obtenir : l’ESTA. Quelles différences existent entre ces deux types d’autorisation qui permettent de fouler le sol américain ? Nous l’expliquons ici.

Des préparations différentes

Il convient à priori de préciser que l’ESTA n’est pas un visa. C’est précisément une exemption de visa et il n’est accordé que sous certaines conditions. Bien que les deux concepts se traduisent par un passe d’entrée aux Etats-Unis, le visa qui se décline en plusieurs types exige un grand nombre de critères légaux tandis que l’ESTA n’en requiert que deux, à savoir le motif de voyage et sa durée. De ce fait, la préparation du visa est longue et fastidieuse et est pourtant liée à un pourcentage élevé de refus cependant que l’ESTA se prépare entièrement en ligne par le remplissage du formulaire ESTA sur le site officiel de ce dernier et est presque toujours accordé.

Des droits différents

A part le fait que le visa est le document passe lui-même et l’ESTA l’exemption de ce premier, les différences entre ces deux types de sésames concernent les droits qu’ils donnent à leurs détenteurs. Le visa donne à n’importe quel citoyen qui l’obtient le droit de séjourner aux Etats-Unis pendant une période pouvant s’étendre jusqu’au définitif et d’y exercer les activités prévues par son type tandis que l’ESTA donne seulement aux ressortissants des pays participant au programme d’exemption de visa le droit de visiter les Etats-Unis ou d’y transiter pour du tourisme ou du business et ce, pendant une période ne dépassant pas 90 jours. Au niveau de la validité, le visa peut rester valable jusqu’à 10 ans suivant son type tandis que l’ESTA ne l’est que pendant 2 ans.

Les démarches à suivre

Le voyageur qui est éligible à l’exemption de visa pour les Etats-Unis et déjà en possession d’un passeport valide peut juste se rendre sur les sites qui propose le service de demande de l’ESTA s’il est Français et remplir le formulaire ESTA. Pour le reste, notamment ceux qui n’ont qu’un passeport temporaire ou encore non électronique, ceux qui ont déjà été refoulés pour une raison quelconque et ceux qui comptent venir aux USA en voyageant avec une compagnie non reconnue de ces derniers ou en avion privé, ils doivent passer par la demande de visa.
Vous pouvez donc vous faciliter la vie avec l’ESTA dès lors que vous envisagez de ne rester que moins de 90 jours aux States avec comme objet du voyage le tourisme ou les affaires puisque sa préparation est de loin plus facile et moins coûteuse que celle du visa.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *