Deux réserves naturelles et parcs nationaux à visiter à Madagascar

Madagascar, cette grande île baignée par l’océan Indien et le canal de Mozambique, est réputée pour sa nature luxuriante et ses plages pittoresques. Abritant diverses espèces uniques sur terre, ce pays surnommé « l’île rouge » est considéré par de nombreux scientifiques comme étant un sanctuaire de la nature.

On y trouve une faune et une flore à la fois riche et variée ainsi que des paysages naturels hors du commun, dont une grande partie est préservée dans des parcs nationaux et réserves naturelles. Si vous souhaitez découvrir ces richesses naturelles du pays, découvrez dans ce billet deux idées de parcs nationaux et réserves naturelles à privilégier durant votre séjour à Madagascar.

S’émerveiller devant les paysages extraordinaires du parc national Tsingy de Bemaraha

Madagascar recèle un grand nombre de sites fascinants et des parcs nationaux à découvrir, comme vous pourrez le constater en visitant ce site. Le parc national Tsingy de Bemaraha figure parmi les parcs nationaux les plus remarquables et les plus célèbres du pays. Il est situé dans le centre-ouest de Madagascar, à environ 820 kilomètres d’Antananarivo, la capitale.

S’étendant sur une superficie de 72 340 hectares, le parc est réputé pour ses formations uniques : les « Tsingy ». Ces dernières sont plus précisément des immenses massifs de calcaire de formes impressionnantes. Ils sont issus d’un glissement tectonique remontant à la séparation de l’île de Madagascar de la plaque africain, il y a de cela 160 millions d’années.

Classé au patrimoine naturel mondial de l’UNESCO, le parc national Tsingy de Bemaraha est ouvert aux visiteurs durant la saison sèche, de juin à novembre. L’exploration du site s’effectue en randonnée pédestre. Le parcours est assez difficile et s’adresse donc aux randonneurs expérimentés. En effet, les sentiers sont peu praticables, même durant la saison sèche. Il est fortement recommandé de faire appel à un guide local pour explorer le parc.

Parcourir la Réserve spéciale d’Analamazaotra

Se trouvant près du village d’Andasibe, dans la région d’Alaotra Mangoro la Réserve spéciale d’Analamazaotra figure parmi les réserves naturelles intéressantes à visiter au cours de votre voyage à Madagascar. Faisant partie du Parc national d’Andasibe-Mantadia, elle est l’une des aires protégées les plus visitées du pays. Le site abrite une grande variété d’espèces animales et végétales endémiques que vous aurez l’opportunité de découvrir à travers un circuit vers la côte Est.

La réserve spéciale d’Analamazaotra est implantée sur les hauteurs des montagnes, à environ 100 mètres d’altitude. Elle se détache d’une grande partie du parc d’Andasibe. De par ses conditions climatiques humides, elle offre un environnement parfait aux orchidées. D’ailleurs, on y recense un grand nombre d’espèces d’orchidées, dont certains sont endémiques des lieux.

Le site constitue également un sanctuaire tout indiqué pour le grand Indri. Ce dernier est une espèce rare de lémurien au pelage noir et blanc et qui est un animal emblématique du pays. Dans la réserve, l’Indri Indri peut évoluer paisiblement dans une forêt de ravinala et d’eucalyptus spécialement aménagée. Si vous avez de la chance, vous pourrez apercevoir ce lémurien remarquable au cours de votre exploration de la réserve d’Analamazaotra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *