Qu’est ce que la greffe de la barbe ?

Au même titre de virilité que les muscles, la barbe est devenue une véritable arme de séduction chez les hommes au fil des années. Bien que la nature ait mieux gâté certains en pilosité sur leur visage, les progrès de la médecine tentent toujours de la surpasser afin que les moins chanceux puissent bénéficier du même avantage grâce à la greffe de la barbe.

Principe de la greffe de barbe

La pousse de la barbe chez les adolescents comme chez les adultes est traduite comme un symbole de masculinité. Ce phénomène naturelle étant parfois imcomplète voire totalement absent peut provoquer un véritable complexe chez les hommes imberbes qui souhaitent adopter un style plus sophistiqué grâce à une touffe ou tout simplement dissimuler des cicatrices pour diverses raisons. Partant du même concept que la greffe de cheveux, la greffe de la barbe consiste à prélever des follicules à l’arrière de la tête pour les transplanter sur les joues, la lèvre supérieure et au niveau du menton pour créer définitivement une barbe aux aspects naturels.

Pourquoi se faire greffer une barber ?

Généralement pratiquer pour des raisons esthétiques, la greffe d’une barbe est sollicité pour les hommes qui souhaitent : • Modifier la forme de la barbe au niveau des joues lorsque les poils sont implantés trop bas et ont une densité irrégulière • Créer une touffe de barbe en raison de son inexistence totale • Combler les trous à l’issue d’une pelade provoquant la chute des poils par plaque qui retardent leurs croissances et donne un aspect visuel peu esthétique • Masquer des cicatrices au niveau des joues ou sur la lèvre supérieure en raison des traces laissées par des acnés ou suite à un accident

Les étapes de l’intervention

La consultation auprès d’un chirurgien spécialiste est la première phase pour aborder la faisabilité de la greffe d’une barbe. En adoptant la méthode FUT, le médecin va extraire les follicules qui se situent à l’arrière du crâne et au niveau de la nuque qu’il va par la suite, trier et contrôler. L’intervention dure en moyenne 5 heures et une anésthésie locale suffit pour éviter au patient de ressentir les douleurs. L’implantantion est réalisée à l’aide d’un injecteur de cheveux à aiguille très fine et un système de piston de haute précision. Pour avoir une barbe complète, il faut compter en moyenne 2500 follecules pileux qui seront plus fournies au fil des rasages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *