LES EXAMENS RADIOLOGIQUES EN MEDECINE

La radiographie standard est une pratique courante en milieu médical mais des patients se posent des questions sur sa dangerosité en termes de rayonnement. La radiologie a pourtant des principes de sécurité et sa pratique n’est autorisée qu’aux personnels formés en radioprotection.

Le principe de la radiologie diagnostique

La radiologie est la lecture et l’interprétation de ce qui est révélé par la radiographie et la radiographie est une technique de prise de clichés de l’intérieur d’une zone donnée du corps mise en œuvre dans le but de révéler l’état des organes observés dans le cadre d’un diagnostic. Utilisant les rayons X, la radiographie est génératrice de radiations ionisantes, de moins en moins importantes certes aujourd’hui grâce aux nouvelles technologies, aussi ses utilisateurs sont-ils tenus de se conformer au principe de radioprotection et de prendre toutes les mesures nécessaires en faveur des patients. C’est le cas pour tout centre d’imagerie médicale comme par exemple celui du groupe RIPN qui possède un service de radiologie sur Paris 18, Paris 19 et Paris Nord.

Examens radiologiques du thorax

Parmi les examens radiologiques les plus demandés, il y a celui du thorax. On prend un cliché de face sur un patient souvent debout, jambes légèrement écartées. Ce dernier se met face à la plaque sensible et a le tube à rayon X à environ 2 m de son dos. Le rayon est dirigé vers le plan médian sagittal situé au niveau de la pointe de ses omoplates. Suivant le but du diagnostic, il est lui sera demandé d’inspirer ou d’expirer au maximum et de retenir sa respiration, puis l’imagerie est actionnée. La dose de radiation qu’il absorbera sera à peu près équivalente à celle subie couramment durant un vol long-courrier. Pour le cliché de profil, cette dose vaudra environ le double de celle pour la face, soit de 0,2 mSv, l’homme subissant en moyenne 2,8 mSv/an dans le milieu naturel.

Lire la suite

LE PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE LA POMPE A CHALEUR

La recherche du confort thermique vous poussera à vous renseigner au sujet des différents équipements de chauffage proposés. Si vous voulez en savoir plus sur la pompe à chaleur, découvrez ici comment elle fonctionne et quelles sont les conditions permettant d’optimiser son exploitation.

Fonctionnement de pompe à chaleur

Dans son principe, une pompe à chaleur est un appareil qui, comme son nom l’indique, pompe la chaleur se trouvant à l’extérieur d’une pièce et c’est pour l’amener à l’intérieur. Il recueille les calories contenues dans l’air, l’eau ou le sol et à l’aide d’un évaporateur, les transporte sous forme de vapeur basse pression vers un compresseur qui transforme cette dernière en vapeur haute pression et envoie celle-ci vers un condensateur afin de restituer dans la pièce-cible les calories captées. Le circuit du pompage de chaleur est complété par une phase de détente du liquide haute pression, lequel liquide sera envoyé de nouveau vers l’évaporateur pour que le cycle reprenne. Le dispositif se compose d’un grand module externe et d’une ou de plusieurs unités de diffusion de chaleur à l’intérieur.

Les différents types de pompes à chaleur

Il y a 3 grands types de pompes à chaleur mais leur différence réside seulement dans la ressource naturelle exploitée. Il y a le modèle air-air ou aérothermique qui puise dans les calories de l’air. Il a l’avantage de permettre la climatisation réversible, alternant selon les besoins le chauffage et le rafraichissement de l’intérieur. Il y a le modèle air-eau ou aquathermique qui puise dans les calories de l’eau. Le grand avantage pour certains de ses modèles, c’est de produire en plus de l’atmosphère réchauffée de l’eau chaude sanitaire. Il y a enfin le modèle géothermique qui puise dans les calories du sol. Quelle que soit la source de calories exploitée, le fonctionnement d’une pompe à chaleur Mitsubishi ou autre reste le même dans le principe.

Condition d’efficacité

Lire la suite

EN QUOI CONSISTE LE RÔLE D’UN AVOCAT DES CONTRATS

Les contrats ne se déroulent toujours pas avec le respect des promesses et obligations pour différentes raisons, involontairement ou par mauvaise foi. C’est la raison pour laquelle une spécialisation est née dans le domaine juridique avec comme rôle la prévention et la gestion des conflits liés aux contrats.

L’utilité de l’avocat en droit des contrats

Depuis le simple acte de vente entre particuliers jusqu’aux pactes des associés dans une entreprise, il y a une infinité de faits dans notre vie quotidienne qui font l’objet de l’établissement d’un contrat entre les parties en jeu. Si parfois il est involontaire de manquer aux obligations liées au contrat par méconnaissance de ces dernières, il arrive souvent que la partie qui bénéficie en premier des avantages tente de se soustraire à ses obligations et cause des préjudices difficilement acceptables à l’autre partie. Un spécialiste du droit comme Karine Alexandre, avocat en droit des contrats à Evreux, s’est justement spécialisé dans ce domaine pour aider les contractants à rester dans le respect des engagements et à tout remettre en ordre en cas de conflit.

Précision sur le droit des contrats

Les contrats font l’objet d’un ensemble de règles juridiques et le droit le traite. Les domaines de cette branche du Droit sont notamment la responsabilité contractuelle, la responsabilité civile délictuelle, les contrats de distribution, l’annulation de contrat, l’analyse des contrats, le droit des obligations, le contentieux contractuel et les contrats de coopération entre entreprises. Le droit des contrats est évolutif et l’ordonnance du 10 février 2016 N° 2016-131 par exemple l’a réformé. Ce qui est pour dire que le droit des contrats n’est réellement maîtrisable que par un spécialiste tel que votre avocat en droit des contrats à Evreux, le maître Karine Alexandre.

Les rôles de l’avocat

Lire la suite

Les différents critères de choix d’une moto

Avant d’acheter une moto, il faut prendre en compte plusieurs facteurs comme vos goûts personnels, les caractéristiques et performances de la moto, votre budget, vos conditions physiques et autres pour être certain d’avoir fait le bon choix. Faisons le point de ces critères de choix dans cet article.

Le budget

Le prix est un critère essentiel dans le choix d’une moto, car cela dépend de votre budget. Il se peut que la moto de vos rêves soit trop chère pour vous, vous devez donc choisir une moto à votre portée. Vous devez également prendre en compte dans votre budget l’entretien de la moto, l’assurance et les accessoires. Une moto entrée de gamme coûte dans les 200 euros en moyenne, les modèles derniers cris peuvent atteindre 10 000 euros et bien plus. Il est cependant possible d’acheter moins cher jusqu’a – 50 % en choisissant un modèle d’occasion. Vous trouverez plusieurs modèles de moto sur le site de motorkit.

Votre permis et expérience

Pour conduire une moto sur la voie publique, il faut être titulaire d’un permis. Le minimum requis pour une moto inférieure à 50 cm3 est le permis A. Cependant, si vous êtes un jeune conducteur, il se peut que des assurances ne vous délivrent pas de couverture.

Vos capacités physiques

Conduire une moto demande une certaine capacité physique, surtout les gros bolides puissants. Des douleurs peuvent se faire sentir au bout de quelques mois de conduite comme les douleurs aux jambes, bras, abdominaux, cou, les hanches ou les fesses. Au bout d’un certain âge, il est plus raisonnable de choisir une routière confortable.

Vos besoins

Le choix de votre moto dépend également de vos besoins. Si vous roulez en ville, les motos 125 cm3 ou les scooters à 3 roues vous conviendront parfaitement. Si vous roulez souvent sur les autoroutes, les motos roadster, sportive ou custom feront l’affaire. Les moto-cross, trial ou supermotard sont adaptés pour les chemins dans les zones urbaines.

La puissance de la moto

La puissance de la moto est un point à considérer surtout pour les amateurs de roues. Il est clair que plus la moto est puissante à forte cylindrée, plus elle coûte cher même en assurance. Toutefois, les motos puissantes sont les plus prisés des amateurs de courses en raison de leur vitesse. Prudence est mère de sureté, il est interdit en France de dépasser une certaine vitesse sur la voie publique sous peine d’amende lourde Lire la suite

La situation économique chinoise à l’heure actuelle

La Chine attire l’attention surtout depuis le commencement de la crise sanitaire mondiale. Où est-ce qu’elle se situe actuellement après avoir traversé les tribulations et qu’en sera-t-il de son avenir selon les analystes mondiaux ?

Au top de la puissance économique mondiale

Plusieurs indices permettent de conclure que la Chine est en ce moment au top de la puissance économique sur le plan mondial. Cela constitue pour la Chine une information qui aurait pu faire l’objet d’un pari infailliblement gagnant en amont de la crise sanitaire mondiale eu égard à la tendance de progression du pays durant les trois dernières décennies, mais en aval, c’est un fait qui étonne et qui ne peut que rendre admiratif même ses adversaires. Les indices en question sont en l’occurrence le PIB (Produit Intérieur Brut) et le PPA (Parité de Pouvoir d’Achat). Pour ce qui est du PIB Nominal, il faut reconnaître que les Etats-Unis passe encore avant la Chine mais l’ordre mondial semble bien en train de changer.

Historique économique marquée par une croissance soutenue

L’évolution de la Chine se singularise par une croissance continue depuis voilà quatre décennies et le pays le doit à l’initiation des réformes économiques qu’il a entamée au commencement des années 80. Les changements se sont produits en profondeur au niveau structurel. La Chine s’est éloignée du modèle de croissance fondé sur l’investissement, a soutenu sa consommation domestique et a renforcé le secteur de l’exportation. La croissance de son PIB a été la plus rapide au monde jusqu’en 2019. Une décroissance du PIB jusqu’à 1,9 % due au contexte Covid-19 en 2020 est censée être remplacée par une croissance allant jusqu’à 8,2 % en 2021 d’après les prévisions du FMI. C’est pour la Chine une information déclencheur de défis.

Les défis relevés par

Lire la suite

Actualités et Compétences sur le Web aujourd'hui