GUIDES ET CONSEILS SUR LE PROJET D’AGRANDISSEMENT DE MAISON

On n’agrandit pas sa maison comme ça sans une sérieuse étude sur sa faisabilité et ses impacts. Se lancer dans l’agrandissement de manière fantaisiste pourrait en effet par exemple aboutir à un non achèvement dû à l’épuisement prématuré du budget. Soyez suffisamment éclairés sur ce que vous allez faire.

De nombreuses formules d’agrandissement de maison

Il y a tant de manières d’agrandir les surfaces et les volumes d’une habitation mais le choix d’une formule va dépendre de la structure architecturale de celle-ci, des surfaces externes et internes encore disponibles ou transformables, de la résistance de la fondation pour une éventuelle surélévation, du budget mais aussi des autorisations. Il est par exemple possible d’agrandir une maison en réalisant une extension en dur ou en bois, une maison cube adjointe, un agrandissement toit plat ou une surélévation, en créant une véranda ou tout simplement en aménageant une pièce fonctionnelle comme le garage ou le comble. Dans tous les cas, le projet d’agrandissement sera pertinent s’il passe par la définition des besoins, l’étude technique de l’existant, la détermination du budget et l’inventaire des démarches administratives à accomplir.

L’agrandissement par extension

L’extension peut s’adapter à un grand nombre de types d’habitation. Elle est particulièrement idéale pour une maison de plain-pied dont on ne souhaite pas ou dont on ne peut pas modifier la hauteur. Suivant la disponibilité du terrain, il est possible de planter une extension sur la façade, sur l’arrière ou sur le côté. Il faudra tout de même tenir compte de la proximité avec le voisinage, la règle étant de respecter les normes en matière de distance. Le choix entre une structure en béton, en brique, en bois ou en parpaing doit tenir compte des conditions à l’extérieur et bien sûr, de l’harmonie esthétique avec l’existant. L’agrandissement toit plat est une particularité du modernisme. Pour vous donner une ordre d’idée, l’agrandissement d’une maison par extension coûte aujourd’hui entre 1200 et 2500 € si en parpaing et entre 1000 et 3000 € si en bois.

Les autres formules d’agrandissement

On peut agrandir le volume habitable d’une maison en la surélevant, ce qui se fait tout simplement en ajoutant un ou des étages par rehaussement de la toiture ou par la création d’une extension sur pilotis. Une autre formule, c’est la création d’une véranda, une véranda qu’on peut concevoir en tant que pièce de vie carrément. C’est une extension très souple car on dispose d’un grand nombre de choix de combinaisons de matériaux. De la véranda en simple PVC à la véranda en bois à toit plat en bois tout confort, il y a de quoi satisfaire toutes les envies et tous les budgets. L’aménagement des pièces déjà existantes est la formule la plus économique d’agrandissement de maison, ou plutôt d’agrandissement de la surface à vivre. On peut rogner sur le garage ou le comble ou la cuisine ou toute autre pièce fonctionnelle sinon carrément l’aménager en pièce habitable. L’agrandissement d’une maison ajoute du volume à vivre tout en lui créant une plus-value. A noter que suivant l’importance de la superficie de l’extension et de l’existant, il vous faudra soit faire simplement une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie, soit obtenir carrément un permis de construire. N’oubliez pas de voir les possibilités de financement pour votre projet. Lire la suite

Faire le bon choix de garde-meubles

Besoin d’un espace pour entreposer d’anciens meubles en vue de la rénovation d’une pièce de votre maison ? Besoin d’un emplacement temporaire pour garder des affaires volumineuses jusqu’à l’achèvement de votre déménagement ? Des boxes de stockage sont à votre disposition partout. Il s’agit simplement de choisir la bonne formule de stockage.

Pourquoi un garde-meubles ?

Si vous êtes par exemple muté dans le centre-ouest de la France mais que votre nouveau logement ne pourra pas encore accueillir toutes vos affaires, la location d’un garde-meuble à Niort vous sauvera. Si de grands travaux sont à réaliser dans votre maison mais que vous ne savez pas où déplacer vos meubles, vous n’avez qu’à trouver un box de stockage dans votre localité. Si vous devrez emmener tous vos affaires d’étudiant pour continuer vos études dans la capitale mais que le petit studio qui vous y attend est trop exigu, il vous faudra juste trouver un garde-meuble peu onéreux sur Paris le temps de trouver un logement plus grand.

Les critères de choix d’un garde-meubles

Un service de garde-meuble est à choisir en fonction de quelques paramètres dont notamment la distance du site par rapport à votre localisation, le volume des affaires à stocker, la période et la durée de la location, l’accessibilité du box de stockage, la disponibilité des matériels de manutention sur place, la disponibilité des accessoires d’emballage et de stockage dans les environs, les conditions de sécurité du stockage, l’hygiène des locaux ainsi que l’assurance offerte par le prestataire de stockage. Le tarif sera fonction de ces critères et ce sera à vous de définir vos priorités. Ce tarif, ne l’oubliez pas, pourrait inclure des frais supplémentaires en plus de la location mensuelle.

Comment trouver le bon prestataire ?

Comment trouver le loueur de garde-meuble à Niort qu’il vous faut ? La première étape de la démarche consiste à lancer une recherche en ligne sur les sociétés de stockage présentes dans la localité qui vous intéresse. Demandez-leur des devis afin de procéder à une étude comparative des offres sans oublier de consulter les avis publiés de leurs clients respectifs. Une fois convaincu au sujet d’un loueur donné, rendez-vous sur place pour faire la confrontation entre les promesses et la réalité et n’oubliez pas de bien scruter le niveau de sécurité et d’accessibilité du box qui vous intéresse. Les loueurs de garde-meubles rivalisent d’ingéniosité pour offrir des services de stockage toujours plus personnalisés et il vous appartient de choisir le service de garde-meuble qui répond à vos besoins précis mais par précaution, référez-vous à la norme française du service de garde-meuble et à la norme européenne du self-stockage pour être sûr de faire le bon choix. Lire la suite

Serrure qui se bloque, que faire

Une serrure qui bloque est fréquente. Que le dysfonctionnement résulte d’une manipulation maladroite ou d’une autre cause, les occupants ne doivent jamais prendre cette situation à la rigolade.

La principale source du blocage de la serrure

Le coincement de la serrure est souvent la conséquence d’un problème au niveau du cylindre. La vétusté et la détérioration des goupilles peuvent occasionner ce blocage.

Identifier la cause réelle du dommage

Se baser sur des suppositions ne permet pas de résoudre efficacement le problème, raison pour laquelle la qualité du dispositif et toutes les éventuelles origines de la panne sont à voir de près. Inconscients de leur manque de délicatesse, notamment en cas de précipitation, les gens manipulent la serrure et la porte sans ménagement. Les fermetures et ouvertures à répétition amenuisent également l’ensemble de la structure. Les usagers ont tendance à oublier l’entretien de leur serrure en général, et l’application d’un dégrippant pour pallier la rouillure en particulier. La vérification triennale du système, par un artisan professionnel, est de rigueur. Le non-alignement du cadran et de la porte, une utilisation à mauvais escient de la clé et le gel par temps de froid, sont entre autres les causes du blocage de la serrure. Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive puisque d’autres faits peuvent nuire à son bon fonctionnement.

Les solutions à préconiser

Les solutions à prévoir doivent convenir à chaque situation. En tout état de cause, si le manque d’entretien est la raison qui a provoqué le dysfonctionnement, l’application d’un lubrifiant non gras (spray de préférence) peut suffire pour la remettre en marche. Les bricoleurs avérés peuvent démonter la serrure, puis nettoyer les pièces rouillées avec un dégrippant, avant de tout réassembler. Le dégivrage de la serrure à l’aide d’une clef préalablement chauffée remet en état un dispositif gelé et facilite l’ouverture de porte. Avant l’arrivée de l’hiver, l’application de la vaseline dans l’interstice du système et sur la clé pallie ce problème. Le gauchissement du cadran peut se remédier en essayant de bien aligner la porte avec ce dernier. Différents éléments et faits peuvent concourir au blocage de la serrure, raison pour laquelle l’usager doit prendre soin d’ouvrir et de fermer la porte avec précaution. L’inefficacité des manœuvres effectuées pour débloquer la serrure, malgré les solutions préconisées, doit amener les gens à contacter un serrurier expert en la matière. Un artisan qualifié résoudra le problème en deux temps trois mouvements Lire la suite