Voyager au Japon pour explorer ses plus beaux parcs nationaux

Le Japon est un pays fascinant qui réputé pour son mélange de tradition et de modernité. Si sa capitale Tokyo est très représentative en termes de modernité, son territoire est occupé par plus de 75 % de montagnes et près de 66 % de forêts. Ce qui en fait une destination idéale pour les voyageurs en quête de verdure et bien évidemment les amoureux de la nature. Ci-après quelques-uns des plus beaux parcs japonais.

Parc national de Bandai-Asahi

C’est dans la région de Tōhoku que l’on trouve le parc national Bandai-Asahi. Établi au début des années 50, ce parc couvre près de 1 900 km² de superficie. C’est un lieu idéal à explorer, en particulier pour les amateurs de grands espaces et d’animaux sauvages. En addition, il propose une myriade d’activités. À savoir les randonnées, les sports nautiques sur ses lacs, les promenades à vélo, et la baignade. Partir au Japon en hiver est aussi une occasion de dévaler ses pistes de ski. Les adeptes du ski de fond et de randonnées en raquettes y trouveront leur compte.

S’il y a des endroits à retenir dans ce parc, c’est tout d’abord le lac Inawashiro. Ce dernier est un grand lac surnommé le « lac du Miroir du paradis » vu qu’il reflète parfaitement le mont Bandai. Puis, il y a les marais Goshikinuma qui impressionnent par la couleur de leurs eaux. En effet, les eaux de ces marais varient selon la saison, la composition et le temps.

Parc national de Shiretoko

Il s’agit d’un parc national localisé sur la pointe nord-est de l’île d’Hokkaidō. Créé le 1er juin 1964, le parc de Shiretoko occupe un vaste terrain de 380 km² à peu près. D’ailleurs, il couvre la majeure partie de la péninsule de Shiretoko. Ce parc est déclaré patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2005. Le parc présente un décor à couper le souffle en plus de la diversité de faune et de flore, marine et terrestre, qui le caractérise. La randonnée est le meilleur moyen de profiter de ce cadre grandiose.

En outre, c’est l’occasion de contempler de nombreuses espèces végétales et animales dont le Viola kitamiana, le Grand-duc de Blakiston ou encore les oiseaux migrateurs. Il s’agit d’un parc connu pour abriter l’une des plus grandes populations d’ours brun du pays. Les randonneurs profiteront également d’un superbe panorama sur l’île de Kunashiri, appartenant au Japon et à la Russie. Après avoir parcouru le parc, les amateurs de marche peuvent se ressourcer dans les sources chaudes du parc.

Parc national de Yoshino-Kumano

Sise dans la région du Kansai, le parc national de Yoshino-Kumano a été fondé en 1936 dans le but de protéger le mont Yoshino. Ce sommet est d’ailleurs connu pour ses fleurs de cerisiers. Le parc national de Yoshino-Kumano s’étend sur une surface de 600 km² environ. On peut dire que c’est un véritable terrain de jeu naturel qui s’offre aux adeptes d’aventure. De plus, le parc dispose de belles plages, d’une biodiversité exceptionnelle et abondante, sans parler de somptueux sanctuaires.

C’est également un site à ne pas manquer pour découvrir les sites sacrés ainsi que les chemins de pèlerinage dans la chaîne de montagnes Kii. Les explorateurs s’émerveilleront devant la Cascade sacrée de Nachi, qui rugissent à travers les gorges de Dorokyo. Le parc est aussi une invitation à la plongée où les amateurs de cette pratique peuvent se retrouver face à face avec des tortues Caouannes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *