Quelle formation suivre pour devenir brasseur de bière

La bière est une boisson bien connue du monde entier, mais est-ce que quand quelqu’un en boit, il pense au travail qui a été fait si brillamment pour produire ce breuvage qu’il apprécie tant ? C’est tout un métier de fabriquer la bière, mais c’est aussi à la portée de celui qui veut apprendre.

La situation actuelle du métier de brasseur

Il y a deux sortes de brasseurs : ceux qui travaillent dans les grandes brasseries, ces entreprises qui peuvent être vite listées, et ceux qui travaillent en tant que brasseurs artisanaux et qui deviennent de plus en plus nombreux. Dans le cas de l’un ou dans le cas de l’autre, le brasseur est un spécialiste qui a suivi une formation, un stage de brassage de bière pour devenir un technicien ou un ouvrier en brasserie industrielle ou même qui est allé jusqu’à obtenir un ingéniorat en brasserie industrielle. C’est une profession qui, dans le premier cas, pourvoit un salaire équivalent au SMIC et, dans le second cas, rapporte à l’ingénieur jusqu’à environ 2 700 euros par mois.

Les formations pour devenir un brasseur

Pour apprendre le métier et devenir un brasseur artisanal, il y a les formations continues incluant un stage de brassage de bière comme celles dispensées par l’IFBM de Nancy, la préparation du DU d’opérateur de brasserie du département biotechnologies de l’université de La Rochelle ou encore le module de formation continue du CFPPA de Douai. Celui qui veut devenir un ouvrier ou un technicien travaillant dans une brasserie préparera un Baccalauréat Professionnel Bio-industries de Transformation ou un DUT Génie Biologique option Industries Agroalimentaires et Biologiques. Celui qui souhaite pousser jusqu’à l’ingéniorat en brasserie préparera un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire.

Le processus de brassage accompli par le brasseur

Derrière les bières que nous buvons, il y a eu un brasseur qui, s’il est artisanal, a sélectionné de l’orge ou de l’houblon, qui en a suivi la germination puis séché et torréfié les grains, qui a mélangé le malt avec de l’eau puis produit le moût par chauffage du mélange, qui a contrôlé la température de la cuve, qui a aromatisé le mélange de fleurs de houblon, qui a réalisé le procédé de fermentation, qui a fait des tests avec des échantillons, qui entretient continuellement les machines de fabrication, qui se lie avec des fournisseurs et qui se construit et développe une clientèle. Pour savoir fabriquer ce breuvage adoré partout qu’est la bière, il faut devenir un brasseur artisan ou un ingénieur brasseur industriel et pour le devenir, il faut quand même quelques qualités comme la réactivité qui est nécessaire dans tout travail sur les matières vivantes, la rigueur pour accomplir les réglages de précision dans les conditions d’hygiène optimales et l’autonomie d’un artisan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *