1000 personnes tuées par la police américaine en un an

ferguson

En août 2014, à Ferguson aux Etats-Unis, Mickaël Brown, un jeune homme noir de 18 ans était abattu par un policier blanc. De nombreuses émeutes avaient été déclenchées, dénonçant les violences policières à l’encontre de la communauté noire. Quelques mois plus tard, d’autres émeutes éclataient à Baltimore après la mort d’un autre jeune homme noir, Freddie Gray, 25 ans.
Un an après la mort de Mickaël Brown, le bilan des homicides commis par la police américaine est lourd…

Plus 1000 américains tués par la police entre août 2014 et août 2015

Le chiffre exact s’élève à 1083 personnes abattues par des policiers américains en une année. Les Etats les plus meurtriers sont le Texas, la Californie et la Floride, avec plus de 50 morts chacun. Les communautés noires et hispaniques sont les plus touchées.

Les policiers ayant tiré sont en général aussitôt suspendus de leurs fonctions. L’enquête est encore en cours pour 756 d’entre eux mais 257 ont déjà été relaxés car leur tir a été jugé accidentel ou justifié. Dans 41 cas, on ne connait pas le résultat de l’enquête. 18 ont été accusés de crime et seulement 4 ont été inculpés. 7 sont morts, soit tués, soit par suicide.

Un débat très vif agite les Américains sur les violences policières

Certains Américains se révoltent face à cette police qui est jugée beaucoup trop violente. 16% des personnes tuées n’étaient pas armées ou simplement munies d’un jouet.

D’autres Américains soutiennent la police, à l’image de ceux qui ont versé 500 000 dollars de dons et envoyé des centaines de lettres au policier qui a abattu Mickaël Brown.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *