Expert-comptable : ses principales fonctions dans la création d’une entreprise

Recourir aux services d’un expert-comptable s’avère être indispensable lors de la création d’une entreprise quelle que soit sa taille et son domaine d’activité. En général, le démarrage des activités induit diverses procédures fiscales, juridiques et administratives. Comme ces éléments semblent être souvent complexes, il est nécessaire de se tourner vers un spécialiste afin d’éviter toutes décisions. Un expert-comptable compétent est donc en mesure d’accompagner les entrepreneurs au commencement de leur projet. Pour vous aider à y voir plus clair, voici certaines des interventions indispensables pour l’entreprise de la part d’un expert-comptable.

L’expert-comptable et son rôle en général

Pour assurer un avenir à votre entreprise, il est important de faire appel aux compétences d’un expert comptable. Professionnel dans son domaine, il est en mesure d’écrire les statuts juridiques de votre entreprise selon les dispositions légales. En tant que conseiller, il guide les entrepreneurs dans la sélection du statut juridique de l’entreprise, selon qu’il soit SARL, SAS, EURL ou encore SCI. À part la forme juridique, il est possible de compter sur les compétences de l’expert comptable selon la constitution de la société, à savoir les enregistrements au greffe du tribunal de commerce, au centre des impôts, à la Chambre des Métiers et même au centre de formalité des entreprises.
Dans le cadre d’une demande d’exonération de charges sociales, son assistance sera précieuse. Inscrit légalement chez l’Ordre des experts-comptables, l’expert comptable peut parfaitement accompagner des millions de TPE et PME tout en respectant la déontologie. Peu importe les nombreuses missions effectuées par ce spécialiste, il est indépendant et tient à cœur ses responsabilités. Sachant les difficultés des entrepreneurs à évaluer le potentiel d’un projet, les ressources et la taille du marché, ils ont besoin de son expérience et expertise pour lancer leur projet.

Le rôle juridique dans la création d’entreprises

À part ces missions comptables, l’expert comptable peut aussi exercer des missions juridiques durant son mandat dans une entreprise. Il s’agit ici de conseiller les dirigeants dans le choix du statut juridique. Sur ce, il étudie donc la vocation et les besoins de l’entreprise ainsi que d’assurer l’orientation du chef d’entreprise vers le statut juridique le plus adapté et lié à la création de la société. Le choix fait concernant le statut, il s’occupe de la rédaction des documents juridiques et pacte d’actionnaire tout en accompagnant le client jusqu’au dépôt des statuts chez un greffe du tribunal de commerce.
Outre cela, d’autres missions juridiques sont aussi incluses dans son domaine d’intervention, notamment l’assistance pou les formalités légales auprès du CFE Centre de formalité des entreprises, la rédaction des procès-verbaux des conseils d’administration et convocation à ces conseils, les bulletins de paie des salariés, les contrats de travail, etc. Il s’agit en effet d’une mission de représentation d’une entreprise devant les tribunaux judiciaires et administratifs.

Le rôle fiscal d’un expert comptable

Quel que soit le statut social de l’entreprise, elle est souvent soumise à des formalités fiscales. Il sera donc important pour l’entreprise de compter sur les conseils de son expert-comptable. Toutefois, le choix du statut juridique a des impacts sur la fiscalité de l’entreprise. Dans ce cas, dès le commencement, il est important d’être accompagné pour éviter les problématiques fiscales ayant un rapport avec la déclaration d’impôt sur les sociétés, les impôts fonciers et la déclaration de TVA. C’est là que l’expert comptable joue un rôle prépondérant en recherchant les meilleures solutions.
Dans ce cas, il assiste et conseille le dirigeant d’entreprise sur l’application des textes fiscaux en vigueur en optimisant la situation fiscale sur les revenus, les placements financiers et la gestion du patrimoine. Selon la structure juridique de la société, il réalise un suivi optimal de la fiscalité quotidienne. Il se charge également des nombreuses déclarations fiscales telles que les déclarations de taxe professionnelle, déclarations annuelles des résultats, le visa fiscal, etc. Mis à part ces missions récurrentes, il audite l’ensemble de la gestion fiscale par rapport aux textes et la stratégie sélectionnée par l’entreprise.

L’expert-comptable et la recherche de financement

Dans la création d’entreprises, l’expert-comptable est en mesure de réaliser une étude prévisionnelle des activités futures de l’entreprise. Il s’agit ici de faire une analyse sur les besoins financiers, les investissements annexes et les données d’exploitation. Sachant que le financement est un élément majeur pour la réussite de la création d’entreprises, l’assistance de ce spécialiste sera utile pour réussir.
En effet, il est en mesure de faciliter l’obtention d’un prêt. En tant que facilitateur, il se chargera de raccourcir le délai d’examen de la demande de prêt par la banque et aussi d’informer la banque de la fiabilité du projet. Ses missions tourneront donc à convaincre la banque en formalisant les prévisions financières et en délivrant une assurance sur les possibilités de travail retenues. En plus de cette action, il peut également compléter le formulaire en ligne avec le soutien des banques partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *