Les divers statuts d’un taxi

Vous voudriez devenir taximan et alors vous vous demandez quel statut professionnel choisir ? Selon vos ambitions, vos moyens et les contraintes existantes dans votre localité, vous aurez à en choisir un parmi les statuts de chauffeur salarié, de chauffeur locataire, de chauffeur coopérateur et de chauffeur artisan.

Le chauffeur non propriétaire

Deux premiers choix de statuts existent dans ce cas. Si vous êtes dans une grande ville comme Paris par exemple, il y existe une société de location de taxis auprès de laquelle vous pourriez louer un véhicule et une autorisation de taxi pour exercer le métier de taximan. Vous serez alors un Taxi locataire, un exploitant individuel, un travailleur indépendant non inscrit à la Chambre des Métiers, non protégé par le Droit du travail et qui paie au loueur une redevance. Si vous êtes dans une ville telle que Beauvais, vous pourrez postuler auprès d’une société de taxis employant des taximen pour devenir un chauffeur de taxi à Beauvais avec le statut de salarié. Vous serez responsable du véhicule et payé à environ 30 % de la recette journalière.

Le chauffeur travaillant dans une coopérative

Non propriétaire d’un véhicule également et non titulaire d’une autorisation de taxi personnelle, vous pourriez, si vous avez l’esprit coopérateur, intégrer une société coopérative de conducteurs de taxis comme il en existe une en région parisienne et devenir sociétaire afin d’exercer en indépendant tout en bénéficiant des avantages du groupement coopératif. Votre statut sera alors celui du conducteur de taxi coopérateur, assimilable au salariat. En tant qu’indépendant, vous aurez votre numéro de SIRET et serez soumis au BIC moyennant le versement de la cotisation sociale correspondante. Vous exploiterez un taxi de la coopérative et c’est cette dernière qui s’acquittera des déclarations et règlements vous concernant.

Le taximan propriétaire

Si vous êtes propriétaire d’un véhicule, prêt à obtenir votre autorisation de taxi et gérer votre propre entreprise en étant indépendant et responsable de vous-même dans tous les sens du terme, alors adressez-vous au CFE (Centre de Formalités de l’Entreprise) de la Chambre de Métiers du département de l’Oise par exemple si vous voulez devenir un chauffeur de taxi à Beauvais, afin d’accomplir les formalités conduisant au statut de « artisan-taxi ». Il vous faudra cependant avoir le budget nécessaire et votre carte professionnelle, étudier vous-même le marché dans votre localité, faire le bon choix du régime fiscal et obtenir une autorisation de taxi. Sachez tout de même qu’il existe des aides nationales, régionales, départementales ou municipales auxquelles vous pourriez prétendre. Pour un minimum d’investissement, un niveau de protection sociale moyen et une rémunération moyenne, optez pour le statut de chauffeur salarié, de chauffeur coopérateur ou de chauffeur locataire. Si vous avez l’esprit entrepreneur, indépendant, prêt à assumer un revenu proportionnel à votre travail et à vos chances, optez pour le statut de chauffeur artisan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *