Quelle formation suivre pour devenir brasseur de bière

La bière est une boisson bien connue du monde entier, mais est-ce que quand quelqu’un en boit, il pense au travail qui a été fait si brillamment pour produire ce breuvage qu’il apprécie tant ? C’est tout un métier de fabriquer la bière, mais c’est aussi à la portée de celui qui veut apprendre.

La situation actuelle du métier de brasseur

Il y a deux sortes de brasseurs : ceux qui travaillent dans les grandes brasseries, ces entreprises qui peuvent être vite listées, et ceux qui travaillent en tant que brasseurs artisanaux et qui deviennent de plus en plus nombreux. Dans le cas de l’un ou dans le cas de l’autre, le brasseur est un spécialiste qui a suivi une formation, un stage de brassage de bière pour devenir un technicien ou un ouvrier en brasserie industrielle ou même qui est allé jusqu’à obtenir un ingéniorat en brasserie industrielle. C’est une profession qui, dans le premier cas, pourvoit un salaire équivalent au SMIC et, dans le second cas, rapporte à l’ingénieur jusqu’à environ 2 700 euros par mois.

Les formations pour devenir un brasseur

Pour apprendre le métier et devenir un brasseur artisanal, il y a les formations continues incluant un stage de brassage de bière comme celles dispensées par l’IFBM de Nancy, la préparation du DU d’opérateur de brasserie du département biotechnologies de l’université de La Rochelle ou encore le module de formation continue du CFPPA de Douai. Celui qui veut devenir un ouvrier ou un technicien travaillant dans une brasserie préparera un Baccalauréat Professionnel Bio-industries de Transformation ou un DUT Génie Biologique option Industries Agroalimentaires et Biologiques. Celui qui souhaite pousser jusqu’à l’ingéniorat en brasserie préparera un diplôme d’ingénieur en agroalimentaire.

Le processus de brassage accompli par

Lire la suite

Les géants du tabac vont bientôt passer à la cigarette électronique

En raison des récentes augmentations du prix de la cigarette, les géants du tabac se voient chercher une solution face au recul des ventes. Ces derniers ne peuvent désormais plus compter uniquement sur la cigarette pour gagner leur vie. La chute des ventes est telle que les tabacs sont obligés de diversifier leurs activités pour augmenter leur chiffre d’affaires. Mais face à ce constat, les cigarettiers peuvent recourir à la cigarette électronique pour continuer leur activité. D’après les spécialistes en économie, la vapoteuse serait l’avenir du tabagisme. Donc, pour les géants de la e-cigarette souhaitant continuer ses activités, l’avenir serait tout simplement le commerce de la nouvelle cigarette. De plus, en raison de la fragmentation de ses composants, le commerce de la vape a tout simplement beaucoup à offrir pour un commerce. Dans cet article, on vous explique pourquoi les commerçants de cigarette vont devoir passer à la e-cigarette.

La e-cigarette est plus qu’une

Lire la suite