Le déroulement de la garde partagée

Partager la garde de son enfant avec une ou plusieurs autres foyers, c’est une solution qui séduit de plus en plus de parents notamment dans la capitale française. Examinons de près ce qui séduit et ce qui rebute les parents dans cette solution qui, à priori quand même, est à la fois économique et flexible.

Comment se passe la garde partagée

Il ne s’agit évidemment pas de partager le temps de garde d’une auxiliaire parentale entre plusieurs foyers mais au contraire, de faire bénéficier à deux foyers au moins des prestations d’une baby sitter dans le même temps et dans un même endroit. C’est une pratique qui se répand de plus en plus actuellement et bien qu’il vous sera plus facile de trouver une offre pour une garde partagée à Paris, il ne vous sera pas difficile non plus d’en trouver une dans n’importe quelle autre ville de France. Un endroit fixe ou par tour de rôle est choisi de commun accord par les foyers comme lieu de garde. Les familles se partagent donc les frais de garde et leurs enfants jouissent des mêmes attentions sur les plans de l’alimentation, de l’hygiène, de la sécurité et de l’éveil. La nounou fait faire à tous les enfants en même temps des activités, des sorties et les devoirs et réalise les tâches ménagères une seule fois pour tous.

Ce qui séduit

La mutualisation d’une nounou représente beaucoup d’avantages en termes de coût et de tranquillité notamment par rapport à l’option « structure d’accueil ». Frais de garde partagés, liberté dans les horaires, le fait de ne pas être engagé dans les problèmes de transport à horaire fixe, la sécurité du fait de pouvoir se soutenir entre parents et même de se créer une belle amitié est autant de motivations pour les parents. Pour les enfants, la chaleur d’un petit groupe sans stress dans la première expérience de l’insertion sociale optimise l’épanouissement.

Les points délicats

Il faut admettre que la garde partage n’est pas forcément la meilleure solution pour les parents. Ce ne sont en effet pas tous les foyers qui veulent accueillir des personnes étrangères chez eux même pour faciliter la vie, l’intimité étant un point sensible. Les compétences d’une personne qui propose la garde partagée à Paris ou ailleurs ne sont pas forcément garanties non plus. Il y a certes un partage d’avantages dans cette solution mais également un partage des risques tels que l’indisponibilité imprévue de la nounou commune et la mésentente entre les parties en jeu en raison de l’éducation ou d’intérêts divergents.
La garde partagée est une véritable solution pour les parents, mais uniquement ceux qui sont ouverts à l’accueil d’étrangers chez soi et qui sont capables de bien s’entendre dans des détails comme l’arrangement des horaires, les discussions et le partage des tâches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *