Définition et rôles d’un interrupteur sectionneur

A partir de son nom, on peut imaginer que l’interrupteur sectionneur est un interrupteur qui sectionne un circuit électrique, mais dans quel but et dans quelle configuration, c’est ce que nous allons voir dans cet article en plus des différents types de ce matériel électrique.

Définition et présentation du dispositif

L’interrupteur sectionneur, encore appelé par les électriciens inter sectionneur ou interrupteur général, est le boîtier rectangulaire disposé en tête du tableau électrique divisionnaire ou de l’armoire électrique et qui sert de dispositif de coupure principale. L’alimentation principale vient en amont du dispositif et le circuit local est placé en aval. Il est un interrupteur car il est un appareil mécanique permettant d’interrompre et de relancer le passage du courant. Il est un sectionneur car il est un appareil mécanique permettant de séparer le circuit électrique de son alimentation. Contrairement au disjoncteur qui peut sauter automatiquement en cas de surcharge électrique, l’interrupteur général est à actionner intentionnellement.

Les rôles de l’interrupteur sectionneur industriel

Le principal rôle de l’interrupteur sectionneur est de séparer le circuit de son alimentation afin de l’isoler et ce, même si le courant électrique n’est pas coupé en amont. L’isolation électrique est déclenchée de manière mécanique avec un objectif de prévention. Elle est effectuée lorsqu’on a besoin de réaliser des travaux de réparation ou d’entretien sur le circuit sans faire courir aux intervenants le risque d’électrocution ou même de simple électrisation. Le dispositif sert également à protéger les matériels électriques branchés contre d’éventuels court-circuit. Il est plus efficace qu’un système basé sur le principe de la prise électrique avec interrupteur. Par ailleurs, il sécurise le tableau électrique.

Les différents types d’interrupteurs sectionneurs

Il y a l’inter sectionneur à coupure apparente et l’inter sectionneur à coupure visible. Le premier est destiné aux tableaux électriques domestiques ou tertiaires et s’actionne comme un disjoncteur classique tandis que le second est plutôt un interrupteur sectionneur industriel, prévu pour des intensités de courant élevées et s’actionne au moyen d’un gros levier ou d’une poignée. D’autre part, il y a les modèles monophasés et les modèles tétrapolaires. Le choix est donné au logement qui l’adopte entre les modèles de 16A, de 20A, de 32A, de 40A et de 63A, A indiquant l’ampérage. L’interrupteur sectionneur est une solution de protection des biens et des personnes aussi bien dans les foyers qu’en milieu industriel lors de la réalisation de travaux mettant en jeu le circuit électrique en place. D’ailleurs, son installation lors de la création d’un nouveau réseau d’électricité est exigée par la norme électrique NF C 15-100.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *