Conseils pratiques pour éviter le vieillissement précoce d’une toiture

Que serait une habitation sans sa toiture ? Cette structure occupe une place primordiale, car elle garantit l’étanchéité de l’ensemble de la construction. En vieillissant, celle-ci devient de moins en moins imperméable et son état se dégrade. Bien qu’il s’agisse de phénomènes tout à fait naturels, il existe néanmoins des solutions qui permettent de les ralentir. Justement, nous partageons avec vous nos conseils pratiques pour éviter le vieillissement précoce de votre toit. Découvrez !

Effectuez régulièrement un démoussage du toit

Au fil du temps, la toiture de notre habitation finit par être recouverte par des impuretés. Les mousses, les lichens et les algues envahissent sa surface. Des traces noires tapissent également les tuiles à cause de la pollution atmosphérique. Bien que toutes ces saletés paraissent inoffensives, il faut savoir qu’elles favorisent la dégradation et le vieillissement précoce du revêtement du toit. Pour maintenir ce dernier en bon état, il est donc crucial de les éliminer. Le démoussage de la toiture est donc de rigueur. L’idéal est d’effectuer cette opération deux fois par an. Le premier démoussage sera effectué à la sortie de l’hiver afin de se débarrasser des champignons parasitaires dissimulés par la neige. Quant au second démoussage, il est effectué après l’automne. Outre l’enlèvementde la mousse, il comprend le retrait des feuilles mortes sur le toit et dans les gouttières. Dans tous les cas, il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel pour cette tâche.

Réparez la toiture au besoin

À cause des diverses agressions (ex. : variations de température, intempéries, etc.), la toiture se dégrade peu à peu. Les matériaux de couverture peuvent présenter des fissures et les eaux de pluie commencent à s’infiltrer dans la bâtisse. Pour éviter que les dégâts ne prennent plus d’ampleur, il est donc essentiel d’agir spontanément.

En effet, il est conseillé d’entreprendre des travaux de réparation du toit dès lors que le besoin s’en ressent. En cas de fuites par exemple, il faut rapidement déterminer leur origine et agir en conséquence. Pour cela, il importe de remplacer les tuiles défectueuses et de rénover les solins de toiture endommagés. Pour les pièces de la charpente qui ont été affectées par l’humidité, il faudra également les changer. Ici encore, le recours aux services d’un artisan-couvreur est vivement recommandé.

Offrez à votre toiture une meilleure protection

Il est tout à fait possible de protéger la toiture de notre logement des agressions auxquelles elle est constamment exposée. Parmi les solutions envisageables, il y a l’hydrofugation de cette structure. Cette opération consiste à appliquer sur sa surface un traitement hydrofuge. L’utilisation de ce dernier comporte de nombreux avantages. D’une part, il imperméabilise les tuiles en comblant les pores et les microfissures qui se sont développés avec le temps. D’autre part, il empêche les champignons parasitaires de réapparaitre. Enfin, le traitement hydrofuge rend la surface du toit moins sensible aux saletés. Celles-ci ne pourront plus s’incruster dans les tuiles et seront, par conséquent, directement acheminées vers les gouttières par les eaux de pluie.

Sachez qu’il existe des peintures pour toiture hydrofuge. En plus de bénéficier des avantages qu’un simple traitement peut procurer, ce type de produits vous permet de donner un coup de jeune à votre toit en ravivant sa couleur. Toutefois, vous devez vous assurer que la peinture pour toiture que vous utilisez est adaptée aux caractéristiques de votre couverture.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *