Chlorumagène pour le traitement de la constipation occassionnelle

Le Chlorumagène est un laxatif qui est prescrit lors d’une constipation occasionnelle, dont le principe actif est le magnésium hydroxyde. Il se présente sous la forme d’une poudre à diluer dans l’eau. Sans goût et sans odeur, il est très efficace dans le traitement de la constipation. Ce médicament a été créé par le docteur Martin du Theil au siècle dernier et est toujours vendu en pharmacie de nos jours. Il a l’avantage de n’être nocif pour aucun organe et il peut être pris par pratiquement tout le monde.

Comment agit le Chlorumagène ?

La substance active du chlorumagène est le magnésium hydroxyde, qui lorsqu’il entre en contact avec le suc gastrique (qui est en fait de l’acide chlorhydrique), se transforme en chlorure de magnésium. C’est alors ce principe actif qui va agir, cette molécule peut d’ailleurs être prise pour d’autres symptômes que la constipation : l’insomnie, l’hypertension, les troubles circulatoires, etc. En effet, le terme chlorumagène signifie littéralement « qui engendre du chlorure de magnésium » et c’est un véritable « remède de grand-mère » pour certains !

Le chlorure de magnésium ainsi « fabriqué » naturellement par le corps humain est beaucoup moins irritant pour l’estomac et ne présente aucun danger pour les reins (contrairement au chlorure de magnésium qui peut être acheté tel quel en pharmacie). De plus, ce chlorure de magnésium permet également une meilleure assimilation du calcium et cela a un impact non négligeable sur la régénération du système nerveux à long terme. En effet, le magnésium est connu pour son action sur la fatigue et le stress.

Précautions à prendre lors de la prise de chlorumagène

La première chose à faire avant de prendre un médicament est de lire la notice et de prendre connaissance de la posologie et des éventuels effets indésirables. Le chlorumagène est un médicament sans ordonnance, mais il ne doit pas être pris sur une période de plus de 10 jours. En effet, comme pour tous les médicaments sans ordonnance,  le traitement doit se faire sur le court terme.

En cas de persistance des symptômes, il est fortement conseillé de consulter un médecin plutôt que continuer l’automédication. De plus Chlorumagène peut également interagir avec d’autres médicaments. Il est contre-indiqué dans le cas de maladies du côlon de type inflammatoire, si la constipation fait suite à un tube digestif obstrué. Enfin, pour administrer chlorumagène aux enfants de moins de 12 ans, il est toujours préférable de se référer à un médecin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *