Qu’est ce que la greffe de la barbe ?

Au même titre de virilité que les muscles, la barbe est devenue une véritable arme de séduction chez les hommes au fil des années. Bien que la nature ait mieux gâté certains en pilosité sur leur visage, les progrès de la médecine tentent toujours de la surpasser afin que les moins chanceux puissent bénéficier du même avantage grâce à la greffe de la barbe.

Principe de la greffe de barbe

La pousse de la barbe chez les adolescents comme chez les adultes est traduite comme un symbole de masculinité. Ce phénomène naturelle étant parfois imcomplète voire totalement absent peut provoquer un véritable complexe chez les hommes imberbes qui souhaitent adopter un style plus sophistiqué grâce à une touffe ou tout simplement dissimuler des cicatrices pour diverses raisons. Partant du même concept que la greffe de cheveux, la greffe de la barbe consiste à prélever des follicules à l’arrière de la tête pour les transplanter sur les joues, la lèvre supérieure et au niveau du menton pour créer définitivement une barbe aux aspects naturels.

Pourquoi se faire greffer une barber ?

Généralement pratiquer pour des raisons esthétiques, la greffe d’une barbe est sollicité pour les hommes qui souhaitent : • Modifier la forme de la barbe au niveau des joues lorsque les poils sont implantés trop bas et ont une densité irrégulière • Créer une touffe de barbe en raison de son inexistence totale • Combler les trous à l’issue d’une pelade provoquant la chute des poils par plaque qui retardent leurs croissances et donne un aspect visuel peu esthétique • Masquer des cicatrices au niveau des joues ou sur la lèvre supérieure en raison des traces laissées par des acnés ou suite à un accident

Les étapes de l’intervention

La consultation auprès d’un chirurgien spécialiste est la première phase pour aborder la faisabilité de la greffe d’une barbe. En adoptant la méthode FUT, le médecin va extraire les follicules qui se situent à l’arrière du crâne et au niveau de la nuque qu’il va par la suite, trier et contrôler. L’intervention dure en moyenne 5 heures et une anésthésie locale suffit pour éviter au patient de ressentir les douleurs. L’implantantion est réalisée à l’aide d’un injecteur de cheveux à aiguille très fine et un système de piston de haute précision. Pour avoir une barbe complète, il faut compter en moyenne 2500 follecules pileux qui seront plus fournies au fil des rasages Lire la suite

Régime minceur avec les pâtes protéinées

Vous adorez les pâtes et pourtant vous voulez suivre un régime amincissant ? Renoncer aux pâtes ne sera pas une obligation pour vous grâce à l’existence de pâtes suffisamment pauvres en calorie pour ne pas faire grossir et suffisamment riches en protéines pour maintenir les muscles en bonne santé : les pâtes protéinées.

La pâte protéinée pour bien se nourrir sans grossir

Pour le bonheur des gourmands qui ne veulent pas grossir davantage, les pâtes s’enrichissent de protéines tout en s’appauvrissant en glucide, et donc en calories. Elles sont en plus disponibles dans les nombreuses variétés habituelles pour toujours satisfaire toutes les envies. Vous n’aurez pas à priver vos plats des formes simples, gracieuses ou originales des nouilles, spaghetti et fusilli tout au long de la semaine. Toujours constituées de céréales, d’œufs, de sel et d’eau, la pasta italienne protéinée tout comme la Tutti Proti vous livrent leurs goûts habituels mais vous empêchent de prendre du poids tout en vous fournissant les acides aminés indispensables.

Une recette de pâtes protéinées fait maison

Un rapport pouvant être considéré comme idéal entre la quantité de glucide et la quantité de protéine serait par exemple 5g/23g pour un régime hyperprotéiné. Il peut être obtenu par le déjeuner suivant : Mixez 125 g de mozzarella découpée en morceaux, 4 œufs et 20 ml d’huile de coco puis versez la pâte crémeuse qui en découle dans un saladier et ajoutez-y 15 g d’enveloppes de psyllium. Etalez ensuite le tout sur une plaque tapissée de papier sulfurisé puis mettez-le dans le four pendant 7 à 10 mn à 185 °C, retournez puis poursuivez la cuisson pendant 7 autres minutes. Vous obtiendrez des pâtes à découper que vous agrémenterez de 10 tomates cerises découpées en quartier, salées et poivrées. Il vous reste après à ajouter aux pâtes refroidies les tomates ainsi que 20 g de roquette.

Lire la suite

La législation autour des produits diététiques

Un produit diététique ou de régime est celui qui dispose des caractéristiques particulières concerne la santé humaine ou sont destinées pour la pratique de certains régimes. Ces produits sont exclusivement régis en France par le décret du 29 août 1991. Les produits destinés à une alimentation particulière sont conçus afin de satisfaire aux attentes nutritionnelles particulières de certains cas de la population. Ces produits sont généralement vendus avec les indications qui répondent à cet objectif.

Ses caractéristiques

Les produits diététiques sont définis comme des aliments spécialisés qui sont constitués, outre leur composition spécifique, de certains additifs, tels que les vitamines et les oligo-éléments, ayant des teneurs plus importantes que dans les aliments classiques. Donc, ils sont très distincts des aliments que vous consommez régulièrement. Cela peut être dû, soit en raison de leur constituant particulier, soit par leur méthode de fabrication. Outre, les aliments diététiques doivent répondre à un besoin nutritionnel spécifique. Par exemple, une personne souffrant d’allergie au gluten peut consommer un aliment diététique dont les propriétés ont pour objectif d’atténuer cette caractéristique allergène. Chaque produit doit nettement indiquer, dans leur présentation, qu’il répond à un besoin nutritionnel spécifique.

À qui s’adressent-ils ?

Les aliments diététiques sont destinés aux personnes dont le système immunitaire est faible ou le métabolisme est perturbé. Bien entendu, rien ne vous empêche de manger des biscottes sans sel si vous n’êtes pas hypertendu ! Ces types d’aliments s’adressent également à certaines personnes qui se sont momentanément ou définitivement, confrontées à des conditions physiologiques propres et qui peuvent en bénéficier d’une consommation contrôlée de certaines substances contenues dans ces aliments. Il s’agit notamment de tous les produits riches en vitamines et/ou en minéraux. Donc, il s’avère que tout le monde peut en prendre sans forcément être dans un état particulier. Vous pouvez également donner des aliments diététiques à votre nourrisson ou vos enfants en bas âge et en bonne santé.

À ne pas confondre les aliments diététiques et les produits pour maigrir

Vous devez faire la différence entre un produit diététique et un produit qui permettent de perdre du poids. En effet, de nombreux patients sont convaincus que pour substituer un repas ou une collation, ou encore mieux pour maigrir, il est avantageux de choisir n’importe quel produit du rayon diététique dans un magasin spécialisé. Mais ce sont deux catégories d’aliments différents. Il est avant tout indispensable de connaître ses besoins spécifiques afin de faire son choix. Le terme « aliment diététique » constitue des catégories d’aliments qui se différencient des aliments courants. Ils doivent respecter un statut particulier provenant du droit de l’Union européenne. Les aliments diététiques sont utilisés pour optimiser certains problèmes du métabolisme ou indispensables pour répondre aux besoins nutritionnels chez certaines personnes. Il s’agit, en général, des préparations pour nouveau-né, des aliments à base de céréales, des aliments destinés à des fins médicales spéciales Lire la suite