Est-il possible une augmentation mammaire naturelle

Est-il possible de se refaire les seins sans finir par ressembler à une poupée gonflable ? Est-il possible d’avoir des seins plus généreux comme si c’était le fait d’une amélioration de la santé ? Est-il possible de faire grossir sa poitrine plus discrètement que si c’était pour devenir mannequin ?

La réalité aujourd’hui

Si durant les premières années de la chirurgie esthétique, les possibilités étaient limitées et une mammoplastie visait surtout à gonfler la poitrine de manière très spectaculaire comme pour concurrencer les stars du showbiz, aujourd’hui, les techniques ont évolué et offrent à chaque femme la possibilité de faire un choix plus affiné, plus cohérent vis-à-vis de sa personnalité. Il s’avère même aujourd’hui que l’augmentation mammaire à l’apparence naturelle est la plus importante des demandes concernant la mammoplastie. Il est de plus donné à chaque patiente de pouvoir visualiser en simulation 3D un résultat post chirurgie de sa future augmentation mammaire pour qu’elle choisisse ce qu’elle désire précisément.

Définition de « augmentation mammaire naturelle »

Le caractère naturel de l’augmentation ici fait allusion à l’apparence comme naturelle de la poitrine retouchée. Ce caractère se situe sur trois niveaux : la forme, le volume et la sensation au toucher. Moins la forme est aussi ronde que celle d’un gonflement excessif, plus elle paraît naturelle. Le « bon volume » est relatif puisque tout dépend du volume initial à augmenter. La logique pour une transformation plus naturelle serait de ne pas aller du minimum au maximum, du bonnet taille A au bonnet taille DD par exemple. En ce qui concerne la sensation au toucher, la fermeté trop prononcée des nouveaux seins peut être évitée en évitant les prothèses mammaires de solution saline placées derrière les glandes mammaires.

Un procédé offrant un résultat naturel

La clé pour une augmentation mammaire naturelle est une bonne combinaison entre le type d’implants et son emplacement. Une texture et une fermeté qui semblent naturelle au toucher s’obtiennent mieux par l’utilisation d’implants mammaires en gel de silicone cohésif. Les incisions seront plus importantes que pour les implants de solution saline mais c’est la contrepartie à accepter. La clé pour bien cacher les implants est leur insertion sous le grand muscle pectoral. Il y a en outre la solution qui s’adresse aux femmes n’ayant besoin que d’une augmentation modérée et un minimum de difficulté : le lipofilling des seins qui offre par ailleurs le résultat le plus naturel. Des prothèses mammaires en gel de silicone cohésif insérées derrière le muscle pectoral pour augmentation de volume modérée est une bonne formule pour une augmentation mammaire naturelle. Rappelons qu’il ne faut pas oublier de confier son rêve à un chirurgien esthétique dont le nom est trouvable dans l’annuaire des spécialistes inscrits à l’Ordre pour une intervention la plus sécurisée possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *