Actualités sur le secteur transport et logistique

Tous les secteurs d’activité sont en constante évolution puisque d’un côté, les besoins se diversifient davantage etde l’autre coté, les réponses s’efforcent de s’adapter en s’enrichissant de nouvelles technologies, de nouveaux procédés et donc de compétences de plus en plus aiguisées. Qu’en est-il du secteur Transport et Logistique spécialement aujourd’hui ?

Définition du secteur

Le Transport et Logistique est un secteur qui se constitue de deux activités économiques complémentaires et indissociables qui sont assez confondues dans l’esprit de la majorité. Si le transport est l’acte de déplacer des personnes, des objets et des marchandises d’un endroit à l’autre, la logistique est l’ensemble des moyens et des méthodes de transport, de manutention ou de ravitaillement. Il y a dans ces deux groupes d’activités une très vaste palette de métiers terrestres, ferroviaires, aériens et maritimes. Les statistiques parlent de près d’un million et demi de salariés travaillant dans ce secteur, tous niveaux confondus, des simples bateleurs aux dirigeants de cabinets d’expertise en transport et logistique.

La situation actuelle des branches du Transport et Logistique

Le secteur du Transport et Logistique est en pleine mutation en cette époque du e-commerce où les échanges internationaux acquièrent une vitesse fulgurante. Si les métiers de terrain restent à peu près les mêmes, les métiers de bureau se développent rapidement avec l’avènement du digital et le déploiement d’une vaste gamme d’outils informatiques. Le transport routier compte actuellement environ 750 000 employés, suivi par ordre d’importance par le transport ferroviaire, le transport maritime et le transport fluvial. Le transport aérien vient en dernier lieu à cause du prix croissant des carburants. La situation est quand même aujourd’hui telle que la promotion interne importe plus que le recrutement dans le domaine du transport.

Un niveau de qualification évoluant

Les anciennes compétences utiles dans le secteur du transport et logistique restent bien sûr recherchées mais de nouvelles aptitudes sont aussi exigées, celles qui sont liées à l’utilisation des outils numériques, de géo-traçabilité, de gestion numérique du stock etc. Les ouvriers et les techniciens sont demandés avec un BTS ou un DUT. Le Bac+2 est aujourd’hui un minimum. Les cadres et travailleurs spécialisés comme les dirigeants de sociétés d’expertise en transport et logistique et les pilotes d’avion sont recherchés avec un Bac+5, un Master Pro AES, Sciences Eco ou encore Droit et LEA. La pratique de langues étrangères, notamment l’anglais, est évidemment de plus en plus requis dans le contexte des échanges internationaux. Le secteur Transport et Logistique est l’un des plus grands pourvoyeurs d’emplois en France. La traçabilité des éléments de logistique et les outils digitaux de gestion venant le renforcer, on assiste aujourd’hui à des recrutements massifs du côté de la SNCF, de la RATP et de la marine marchande cependant que le transport aérien accuse une diminution de ses recrutements.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *