Qu’est-ce qu’un programme squat

Vous souhaitez travailler vos cuisses et vos fessiers ? Il existe plusieurs exercices qui permettent de travailler les deux en même temps. Parmi les nombreuses options, il est recommandé de choisir le squat. Cet exercice adapté au grand public est une solution efficace que ce soit pour une musculation avancée ou pour une remise en forme.

Squat, quèsaco ?

Le squat ou la flexion des jambes est un exercice qui vise à renforcer le bas du corps. Plus précisément, les muscles des cuisses et des fessiers (quadriceps, adducteurs, ischio-jambiers). C’est un exercice très pratique pour faire de la musculation ou du fitness. C’est un mouvement qui permet se préparer physiquement dans le cadre d’une amélioration de vos performances. Mais il peut tout aussi bien servir à des fins esthétiques, pour se doter de fesses rondes et de belles jambes galbées. Le programme squat requiert énormément d’énergie, ce qui le rend adapté pour un programme minceur.

Comment pratiquer le squat ?

Le squat est un exercice très efficace, mais qui requiert de la technique dans sa pratique. Il y a un risque de blessure s’il y a une mauvaise réalisation. Pour réussir cet exercice (en simple poids du corps), il faut bien écarter les jambes en parallèle aux épaules, en position debout. Les bras doivent être bien tendus, en parallèle avec le sol. Les pointes des pieds doivent être écartées légèrement vers l’extérieur. Puis, il faut fléchir les jambes en poussant vers l’arrière pour avoir des cuisses en parallèle au sol. Sans verrouiller les genoux, il faut revenir à la position initiale.

Quels sont les différents exercices de squat ?

Le squat peut se pratiquer en sous-différentes variations, ce qui fait son charme auprès des pratiquants. La variante classique est le demi squat qui est présenté ci-dessus. Ensuite, il y a le squat complet qui requiert des jambes une flexion maximale pour que les ischio-jambiers et les mollets se touchent. Plus contraignant pour les genoux, ce mouvement renforce les fessiers. On peut également citer le squat sumo qui se pratique avec des jambes plus écartées pour travailler les adducteurs. Les options sont nombreuses, vous pouvez aussi pratiquer : le squat avant, le squat arrière, le squat bulgare, l’overhead squat, etc. Bref, le squat est l’exercice parfait pour travailler le bas du corps, surtout les cuisses et les fessiers. Sa pratique requiert une parfaite maitrise des positions et des mouvements. Il existe plusieurs variantes de la pratique du squat permettant de travailler des muscles en particulier Lire la suite

Serrure qui se bloque, que faire

Une serrure qui bloque est fréquente. Que le dysfonctionnement résulte d’une manipulation maladroite ou d’une autre cause, les occupants ne doivent jamais prendre cette situation à la rigolade.

La principale source du blocage de la serrure

Le coincement de la serrure est souvent la conséquence d’un problème au niveau du cylindre. La vétusté et la détérioration des goupilles peuvent occasionner ce blocage.

Identifier la cause réelle du dommage

Se baser sur des suppositions ne permet pas de résoudre efficacement le problème, raison pour laquelle la qualité du dispositif et toutes les éventuelles origines de la panne sont à voir de près. Inconscients de leur manque de délicatesse, notamment en cas de précipitation, les gens manipulent la serrure et la porte sans ménagement. Les fermetures et ouvertures à répétition amenuisent également l’ensemble de la structure. Les usagers ont tendance à oublier l’entretien de leur serrure en général, et l’application d’un dégrippant pour pallier la rouillure en particulier. La vérification triennale du système, par un artisan professionnel, est de rigueur. Le non-alignement du cadran et de la porte, une utilisation à mauvais escient de la clé et le gel par temps de froid, sont entre autres les causes du blocage de la serrure. Toutefois, cette liste n’est pas exhaustive puisque d’autres faits peuvent nuire à son bon fonctionnement.

Les solutions à préconiser

Les solutions à prévoir doivent convenir à chaque situation. En tout état de cause, si le manque d’entretien est la raison qui a provoqué le dysfonctionnement, l’application d’un lubrifiant non gras (spray de préférence) peut suffire pour la remettre en marche. Les bricoleurs avérés peuvent démonter la serrure, puis nettoyer les pièces rouillées avec un dégrippant, avant de tout réassembler. Le dégivrage de la serrure à l’aide d’une clef préalablement chauffée remet en état un dispositif gelé et facilite l’ouverture de porte. Avant l’arrivée de l’hiver, l’application de la vaseline dans l’interstice du système et sur la clé pallie ce problème. Le gauchissement du cadran peut se remédier en essayant de bien aligner la porte avec ce dernier. Différents éléments et faits peuvent concourir au blocage de la serrure, raison pour laquelle l’usager doit prendre soin d’ouvrir et de fermer la porte avec précaution. L’inefficacité des manœuvres effectuées pour débloquer la serrure, malgré les solutions préconisées, doit amener les gens à contacter un serrurier expert en la matière. Un artisan qualifié résoudra le problème en deux temps trois mouvements Lire la suite

Les essentiels à savoir pour le rachat de soulte

Vous avez fait l’acquisition d’un logement avec votre conjoint mais voilà que pour une raison grave, il vous faudra mettre fin à votre mariage ? Ca peut arriver dans la vie. Le tout sera de décider qui va conserver le logement et faire donc de l’autre le bénéficiaire d’une soulte qui d’ailleurs peut être rachetée.

La soulte et son rachat

Quand vient le moment de se séparer pour un couple ayant en commun un bien en indivision, il lui faudra s’engager dans une démarche qui fera de l’un le conservateur du bien et de l’autre le bénéficiaire d’une compensation financière. La partie qui est choisie par consentement mutuel pour quitter un logement commun indivis va recevoir de l’autre la soulte qui est censée avoir la même valeur que l’avantage de garder le bien. Au lieu d’avoir à verser régulièrement cette soulte, l’occupant du logement peut choisir de racheter la soulte une fois pour toute et devenir le seul propriétaire. Ce bien pourrait avoir été acheté à crédit et non encore payé totalement. Le montant de la soulte va alors tenir compte du montant restant à payer.

Calculer le montant d’une soulte impliquée par un remboursement

Pour un bien d’une valeur actuelle de 100 000 € selon l’estimation d’un agent immobilier ou d’un notaire par exemple et un reste à payer à un établissement de crédit de 50 000 €, la soulte à payer vaudra 25 000 €. Pour calculer le montant d’une soulte, la logique est en effet qu’elle vaut la moitié de la valeur du bien moins la moitié de la dette à payer par le couple, c’est-à-dire (100 000 €/2) – (50 000 €/2) = 25 000 €. Pour se rendre entièrement propriétaire du bien, l’un des époux devra donc débourser 100 000 € qui est le droit initial de l’autre, plus la soulte de 25 000 €, donc 125 000 €. Dans la réalité, il y aura encore des frais annexes à payer.

Pour financer le rachat

Lire la suite

Actualités et Compétences sur le Web aujourd'hui